Titre

Etude des infrastructures techniques des hôtels de l'arc lémanique à la Belle Epoque (1880-1914) : enjeux et défis

Auteur Julie LAPOINTE GUIGOZ
Directeur /trice Cédric Humair
Co-directeur(s) /trice(s) Laurent Tissot
Résumé de la thèse Le tourisme représente un secteur d’activités qui n’a cessé de jouer un rôle majeur dans l’essor économique de plusieurs nations, dont la Suisse, à partir du 19e siècle. Favorisées par les beautés de leur paysage alpin et lacustre, certaines régions helvétiques, encore peu industrialisées, profitent de la demande accrue de loisirs et de l’engouement au voyage d’agrément pour développer une forte industrie touristique. Parmi celles-ci, l’Arc lémanique peut être considéré comme de première importance. Au sein des différents pôles de Genève, Lausanne-Ouchy, Vevey-Montreux et Evian-les-Bains, l’hôtellerie devient l’une des composantes de l’offre touristique qui se met en place dès les premières décennies de 1800. Reliée au développement de réseaux de transport, à la création de divertissements ou encore à l’embellissement des villes et stations, la construction d’hôtels doit être analysée comme faisant partie d’un système touristique plus large et contribuant d’une manière considérable à sa réussite. Le succès que rencontrent les établissements hôteliers lémaniques édifiés depuis le milieu des années 1830 – l’hôtel des Berges en tant que pionnier en 1834 – tend à reposer sur des conditions d’accueil exemplaires qui intègrent savoir-faire et modernité technique. Pour répondre aux exigences de confort et d’hygiène de la clientèle touristique et assurer leur compétitivité, les grands hôtels et palaces du 19e et début 20e siècle se dotent d’infrastructures telles que : système d’éclairage, chauffage central, ascenseur, eau courante, cabinets d’aisance, télégraphe, téléphone, etc. Devant être alimentées par des réseaux énergétiques performants pour assurer l’efficacité de leur fonctionnement, ces commodités techniques deviennent la source d’enjeux et de défis majeurs pour les hôteliers et les sociétés propriétaires d’hôtels de l’époque. Cette recherche de doctorat, qui a comme ambition d’étudier les liens entre le développement de l’hôtellerie du bassin lémanique et l’évolution technologique entre 1880 et 1914, vise à montrer d’une part que l’innovation technique et l’utilisation maîtrisée d’une technologie de pointe ont permis d’assurer un certain succès à l’hôtellerie suisse. D’autre part, figurant parmi les premiers usagers des nouveautés techniques, les établissements hôteliers participent également à la création d’une demande qui favorise le transfert technologique dans la région où ils sont implantés. Derrière ces deux axes de réflexion, une attention particulière sera portée au rôle joué par les réseaux d’acteurs impliqués dans le domaine de l’hôtellerie ainsi que dans les autres sphères touristiques, financières, politiques et techniques de l’arc lémanique.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing