Titre

A la croisée de deux cultures, nationale et étrangère. Histoire de la discipline scolaire de l’allemand en Suisse romande (1830-1990)

Auteur Viviane Rouiller
Directeur /trice Prof. Rita Hofstetter, Université de Genève, Sciences de l'Education
Co-directeur(s) /trice(s) Blaise Extermann, Université de Genève, IUFE
Résumé de la thèse La présente recherche porte sur l’évolution de la discipline scolaire de l’allemand entre 1830 et 1980 dans les cantons de Genève, Vaud et Fribourg, au regard de son profil singulier en Suisse romande : une langue nationale enseignée en tant que langue étrangère. Cela lui confère par conséquent un double statut, lequel aura assurément une influence sur la nature de la discipline. En tant que langue nationale, l’allemand scolaire, à l’instar d’autres disciplines, participe, dès la fin du XIXe siècle et l’avènement des Etats-nations, à la promotion d’une conscience et appartenance nationales. Or, l’enseignement d’une langue étrangère induit la transmission de la culture du pays considéré, à savoir l’Allemagne. Ainsi, les représentations culturelles émanant de l’enseignement de l’allemand en Romandie sont doubles et c’est cette dualité que nous entendons interroger, notamment à la lumière des manuels scolaires. En quoi ceux-ci portent-ils à la fois la trace d’une valorisation du national ainsi que celle d’une rencontre avec une culture étrangère ? Comment ces représentations identitaires s’articulent entre elles ? De quelle manière ces contenus culturels sont-ils sélectionnés et agencés pour répondre à des fins didactiques ? Autant de questions que nous nous poserons afin de déceler les ressorts de cette discipline scolaire en Suisse romande à travers sa double médiation culturelle et, d’une manière plus large, de témoigner d’un contexte social, culturel, politique et pédagogique d’une époque donnée.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing