Information détaillée concernant le cours

Titre

Module d’enseignement méthodologique. Indépendances et trajectoires postcoloniales en Afrique : Des enjeux sociaux et culturels aux indépendances comme fait transnational

Dates

13 et 14 décembre 2018 Espace Colladon, Université de Genève

Organisateur(s)

Véronique Stenger coordinatrice

Alexander Keese, professeur, Unige

Nicolas Bancel, professeur, Unil

Intervenant(s)

Paul Nugent (Edinbourg) 

Alexander Keese (Unige)

Thomas Riot (Uni Lausanne)

Nicolas Bancel (Uni Lausanne)

Romain Tiquet (Unige)

Benoît Henriet (Vrije Universiteit de Bruxelles)

Ndiouga Benga (UCAD, Dakar)

Didier Péclard (GSI, Unige)

Jean-François Bayart (IHEID)

 

 

 

 

 

 

 

Description

Elles apparaissent dans toutes les manuels et débats historiques, elles sont naturellement prises comme grand tournant et moment de rupture : les indépendances en Afrique subsaharienne, et, dans une perspective plus large, dans le « monde colonial ». Mais sont-elles vraiment interprétées ? Même dans l'historiographie actuelle, beaucoup d'analyses finissent avec l'indépendance officielle de tel ou tel territoire africain. Dans les cas où l'on trouve une discussion des premières années (ou décennies) postcoloniales, cette discussion vient fréquemment comme annexe des réflexions déjà présentées.

Mais la « période coloniale tardive », la phase plus concrète des décolonisations, et l'expérience des premières années postcoloniales forment souvent un ensemble. Elles incluent des réflexions, négociations et discussions essentielles : sur le concept de la « nation » et la question des frontières ; sur la notion d'une culture « authentique », éventuellement « décolonisée » elle aussi ; sur de nouvelles dimensions de violence, comme expérience des victimes, mais aussi comme moyen des colonisateurs et d'une partie des élites les succédant. Le processus incluait souvent la définition de minorités, parfois il était également essentiel pour la modification des rapports de forces (où ils existaient) entre communautés religieuses.

Le colloque CUSO s'adresse à toutes et tous les doctorant(e)s en Suisse s'intéressant aux changements sociaux et culturels (mais qui peuvent aussi être liés au domaine politique) en Afrique subsaharienne et Afrique du Nord. Notre approche comprend ces phénomènes comme intimement liés aux défis d'une histoire transnationale ou globale, et nous serons contents d'ouvrir encore des perspectives comparées avec d'autres parties du monde colonisé (les Caraïbes, l'Asie du Sud et du Sud-Est).

L'activité intégrera les contributions de Paul Nugent (Edinburgh), Thomas Riot (Lausanne), Benoît Henriet (Vrije Universiteit de Bruxelles) & Ndiouga Benga (Dakar).

 

 

Programme

Programme


Jeudi, 13 Décembre


9h15-9h30 : Accueil des participants


9h30-11h00: “Why Unification of the Senegambia and the Trans-Volta Failed: Factoring in Border Dynamics from
Below”. Conférence donnée par le Prof. Paul Nugent (Université d’Edinbourg). Discutant : Prof. Alexander
Keese (Unige)


11h00-11h15 : Pause


11h15-12h00 : Présentation des travaux des doctorant(e)s


Naïma Maggetti (Unige) : « Today Magazine » et la promotion du discours colonial britannique aux colonies
(1946-1957).


12h00-14h00 : Pause déjeuner à la cafétéria de Dufour

14h00-15h30 : « La Grande Distorsion : Des empires à l’État-nation en Afrique saharo-sahélienne ». Conférence
donnée par le Prof. Jean-François Bayart (Graduate Institute, Genève). Discutant : Didier Péclard (MER,
Global Studies Institute, Unige).


15h30-15h45 : Pause


15h45-18h15 : Visionnage et discussion autour du film L’ennemi intime, animée par le Professeur Nicolas
Bancel (Unil).


19h00 : Repas au Café du marché

 

Vendredi, 14 Décembre


9h30-11h00 : « Les pratiques d’exercice corporel au prisme des indépendances africaines : genèse d’une hexis
(post)coloniale ». Conférence donnée par Thomas Riot (postdoc, IMAF). Discutant : Romain Tiquet (postdoc,
Unige).


11h00-11h15 : Pause


11h15-12h45 : Présentation des travaux des doctorant(e)s


Pedro Manuel Cerdeira De Jesus (Unige) : "L'administration locale en Guinée-Bissau à l'heure de
l'indépendance : les cas de Cacheu et São Domingos".


Claire Nicolas (Unil) : « Que notre jeune nation prenne la place qui lui est due parmi les grandes nations sportives
du monde… » Le sport comme enjeu de représentation internationale pour le Ghana et la Côte d’Ivoire à l’heure
des indépendances (1950-1970).


12h45-14h00 : Pause déjeuner

 

14h00-14h45 : Présentation des travaux des doctorant(e)s


Andreas Zeman (Université de Berne): „Iiih, even I was afraid“: the Moment of Independence in the History of a
Mozambican Village.


14h45-15h30 : Atelier méthodologique animé par le Prof. Ndiouga Benga (Université de Dakar) et Dr. Benoît
Henriet (Vrije Universiteit Brussel).

Phase 1
Intervention de Ndiouga Benga : " Créer de l'antihéros". Politique culturelle sous Senghor et émergence de
publics alternatifs au Sénégal (fin années 1950 - milieu années 1970).


Intervention de Benoît Henriet : "Etudier l'histoire sociale d'une communauté minière postcoloniale. Sources
orales et écrites du Shaba zaïrois (1970-1990)".


15h30-15h45 : Pause

15h45-17h00 : Atelier méthodologique animé par le Prof. Ndiouga Benga (Université de Dakar) et Dr. Benoît
Henriet (Vrije Universiteit Brussel)


Phase 2
Discussion collective sur les points méthodologiques soulevés par les conférenciers.

 

Lieu

Genève

Information
Places

15

Délai d'inscription 11.12.2018
short-url short URL

short-url URL onepage