Marion Greenwood, La industrialización del campo, fresque murale, 1935. Mercado Abelardo Rodríguez, Mexico.

Présentation et objectifs généraux

Le programme doctoral en histoire contemporaine (PDHC) regroupe les unités d'histoire des quatre universités de Suisse occidentale et de l'IHEID.
Il s'adresse aux doctorants* en histoire contemporaine et poursuit les objectifs généraux suivants:

  • inscrire les doctorants en histoire contemporaine dans un environnement intellectuel et une dynamique collective propices à une co-construction des compétences et à une socialisation dans le champ disciplinaire et ses réseaux;
  • assurer leur intégration dans une communauté scientifique et professionnelle par la mise sur pied de rencontres régulières autour de leurs thématiques de recherche;
  • faciliter les contacts et le dialogue entre doctorants en histoire contemporaine;
  • enrichir la formation des doctorants au travers de modules méthodologiques et thématiques;
  • permettre aux doctorants de conjuguer harmonieusement une spécialisation dans le domaine de la thèse et une familiarisation plus large dans les thématiques émergentes en histoire contemporaine;
  • offrir aux doctorants les moyens et les outils nécessaires à la constitution de dossiers scientifiques pour des demandes de bourses, en Suisse comme à l'étranger;
  • donner aux doctorants la possibilité de prendre en charge l'organisation de colloques;
  • familiariser les doctorants avec les stratégies de publication et de valorisation de la recherche;
  • apprendre aux doctorants à élaborer, concrétiser et défendre un projet de recherche d'envergure, conciliant exigences scientifiques et créativité, en fonction des institution et sources de financement de la recherche, y compris pour des séjours à l'étranger.
* Les expressions génériques de même que les titres et les fonctions concernent les femmes et les hommes.

Activités

Le PDHC comprend deux activités principales:

  • L'organisation par les doctorants des Historiales (nouveau nom des journées doctorales) durant lesquelles ils sont invités à animer et prendre en charge des ateliers thématiques. Ces journées sont l'occasion pour les doctorants de présenter leurs travaux et d'échanger avec les autres historiens ou chercheurs des unités partenaires. Les Historiales donnent également lieu à des interventions d'experts suisses et internationaux permettant aux doctorants d'obtenir un retour différent de celui de leur directeur de thèse, tout en renforçant leur intégration au sein d'une "communauté scientifique" large.
  • L'organisation de modules d'enseignement méthodologiques. Ces modules sont organisés semestriellement sur une ou deux journée(s). Ils se déclinent sous la forme d'un triptyque: sources, méthodes et approches en histoire contemporaine. Les modalités de travail varient d'un module à l'autre, cependant la participation à un module implique toujours un travail de préparation. Des doctorants et enseignants d'autres universités (suisses et étrangères) y sont également conviés.
  • D'autres activités ponctuelles sont proposées aux doctorants. Elles font l'objet d'une annonce spécifique. Des aides individuelles à la mobilité interne ou externe sont aussi envisageables sous certaines condition.

 

 

Admission

Le PDHC est ouvert à tous les doctorants en histoire inscrits dans l'une des sept unités académiques qui portent le programme:

L'admission au programme présuppose l'obtention préalable d'une licence ou d'une maîtrise en histoire ou d'un titre jugé équivalent. Pour le reste, les doctorants sont soumis aux règlements en vigueur dans l'Université dans laquelle ils sont immatriculés.

L'inscription est également ouverte à des doctorants inscrits dans d'autres unités académiques des Universités de Suisse occidentale pour autant que leur thèse comprenne une véritable dimension historique et sur la base d'une lettre de motivation; le Comité scientifique décide de l'acceptation des dossiers.