Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Séminaire d'histoire quantitative: Le poids des idées, histoire intellectuelle et histoire quantitative

Dates

29 octobre 2021

Organisateur(s)/trice(s)

Dre Stéphanie Ginalski, UNIL Prof. Alix Heiniger, UNIFR

Intervenant-e-s

Dre Stéphanie Ginalski, UNIL

Prof. Alix Heiniger, UNIFR

Dre Chloé Gaboriaux, ENS Lyon

Description

Lors de cette séance, nous nous interrogerons sur la façon dont les méthodes quantitatives peuvent être mises au service d'une recherche en histoire des idées, à travers l'exemple d'un travail en cours de publication sur la notion d'intérêt général. Nous présenterons à cette occasion certains des outils – du simple tableau croisé (Excel) à la régression logistique (R) en passant par l'analyse de réseaux (Visone) ou la classification ascendante hiérarchique (Iramuteq) – qui nous ont permis d'exploiter les dizaines de milliers de pages que contiennent les dossiers de demandes de reconnaissance d'utilité publique des associations et fondations examinés par le Conseil d'État français au début de la Troisième République. Nous montrerons notamment comment ils nous ont permis d'objectiver des conceptions de l'intérêt général restées implicites, dont certaines se révèlent d'ailleurs en contradiction avec les principes affichés par les gouvernements républicains.

Dans la seconde partie de la demi-journée, nous proposons aux doctorant-e-s de présenter leur travail, un aspect de leur recherche qui met en oeuvre des méthodes quantitatives. Si vous êtes intéressé-es par cette possibilité, merci de nous écrire (alix.heiniger(at)unifr(dot)ch) au plus tard le 1er octobre et de nous envoyer un résumé d'une demi-page de votre présentation (sujet de la thèse, question de recherche et méthode envisagée pour y répondre).

Lieu

UNIL

Information
Places

11

Délai d'inscription 15.10.2021
short-url short URL

short-url URL onepage